Doctorat ⎜ Paysage et socialité à Ōsaka depuis Meiji : la création de l’urbain et du périurbain au Japon : vers une nouvelle socialité ?


Auteur(e) : Patricia Marmignon
Titre de la thèse : « Paysage et socialité à Ōsaka depuis Meiji : la création de l’urbain et du périurbain au Japon : vers une nouvelle socialité ? »
Établissement d’obtention : École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Paris
Direction : Augustin Berque

Soutenance : 2008

Résumé

Cette étude porte sur le développement de l’agglomération d’Ôsaka depuis Meiji (1868), à travers la problématique de l’interaction entre le paysage et la socialité. Les modèles paysagers urbains et périurbains sont analysés dans leur évolution à travers outils, procédés et acteurs, souvent pionniers à Ôsaka, matrice dans l’urbanisme nippon. Les communautés englobantes (kyôdôtai-gemeinschaft) et les sociétés locales (komyuniti-gesellschaft) sont ensuite étudiées à travers ces modèles au cours de l’histoire et selon une approche écologique. Enfin, la tendance en matière de socialité en est tirée. Ôsaka, qui s’apparente au modèle de Chicago, tend aujourd’hui vers une ville compacte où le privé tient une place majeure dans la collaboration.