Humour dans la peinture zen


Colloque international
Mardi 31 mai 2016 – 13h 17h
Auditorium – Galerie Colbert
2 rue Vivienne, Paris 2ème arrondissement
Intervenants :

  • Stephen Addiss (University of Richmond)
  • Jean-Sébastien Cluzel (Université Paris-Sorbonne)
  • Galit Aviman (Ben-Gurion University of the Negev)
  • Didier Davin (Institut national de littérature japonaise – Tokyo)
  • Izumi Takeo (Tohoku University – Kyoto National Museum)

Télécharger le programme

A_Affiche_Zen Le rire et l’humour sont très présents dans la peinture Zen et partculièrement à l’époque d’Edo. Ainsi, les œuvres des moines Zen et peintres Hakuin Ekaku (1685–
1768) et Sengai Gibon (1750–1837) sont-elles particulièrement remarquables pour l’espièglerie et l’humour qui transparaissent tant dans leurs dessins que dans leurs
textes.
Si l’on considère les œuvres de Hakuin et Sengai au sein de la tradition picturale Zen, il est essen.el de s’interroger sur la place de l’humour dans leurs peintures. Est-ce
un procédé artistique ? Est-ce utilisé pour le plaisir de rire ? Ou existe-t-il une connexion religieuse ou philosophique entre le Zen et l’humour ?
Ces questions seront abordées lors des différentes présentations de cette conférence. L’accent sera mis sur les peintures Zen de l’époque d’Edo, mais pourra
être étendu aux traditions antérieures.

13h00 Introduction des organisateurs

Jean-Sébastien Cluzel (Université Paris-Sorbonne)
Galit Aviman (Ben-Gurion University of the Negev)

13h20 Et vous trouvez-ça drôle ? Considérations sur l’usage de l’humour dans l’histoire du Zen.

Didier Davin (Institut national de littérature japonaise – Tokyo)

14h00 Early expressions of humor in Buddhist art and Zen Buddhist paintings.

Izumi Takeo (Tohoku University – Kyoto National Museum)

14h40 Pause
15h00 Hakuin’s Humor in Context

Stephen Addiss (University of Richmond)

15h40 The Breaking of Rules: Humor and Laughter in Hakuin and Sengai’s Paintings

Galit Aviman (Ben-Gurion University of the Negev)

16h20 Discussion
17h00 Fermeture de l’auditorium

Ce colloque a été rendu possible grâce au soutien de l’État français, géré par l’Agence nationale de la recherche au titre de l’Idex Sorbonne-Universités, à celui du Conseil  scientifique de l’université Paris Sorbonne, ainsi qu’à celui du Centre de recherche de l’Extrême-Orient.
Les communications données en langue anglaise seront traduites en français.
L’entrée de l’auditorium de la galerie Colbert est libre, dans la limite des places disponibles; aucune réservation n’est possible.