Ouvrage ⎜ L’architecture des déplacements. Gares ferroviaires du Japon


Corinne Tiry-Ono

Préface de Nicolas Fiévé
Éditions Infolio, 2018
328 p.
15,00€

 

Au Japon, la grande gare ferroviaire cristallise de multiples enjeux
de la fabrique et du renouvellement des métropoles. Cet ouvrage se
concentre sur la généalogie de cet équipement, du point de vue de
ses mutations architecturales et urbaines dans le contexte d’une
modernité désirée ou éprouvée. À l’appui de nombreux exemples
illustrés, il vise à donner des clés de compréhension d’une forme de
centralité singulière, qui allie activité et mouvement et constitue un
repère structurant du paysage urbain nippon. L’originalité de ce
modèle provient de la persistance, réelle ou mentale, de schémas
traditionnels de pensée et pratique de la ville, au sein d’un processus
de réinvention et de reconstruction permanent.
Matérialisation spatiale du thème de la connexion, la grande gare
japonaise marque aussi réflexions et opérations à grande échelle. La
relecture d’un ensemble de projets d’architectes japonais pour
Tokyo, laboratoire des années de forte croissance, décrypte cette
même approche conjuguée de l’architecture des déplacements.

Cet ouvrage a bénéficié du soutien de la Fondation de France et du CNRS (UMR CRCAO).