BROSSEAU Sylvie


Nom : Brosseau

Prénom : Sylvie

Titre : Professeure

Université et laboratoire de rattachement : Waseda University, School of Political Science and Economics
chercheure associée UMR 7218 LAVUE, lab. Architecture, Urbanisme, Sociétés CNRS-Université Paris-8

Discipline : histoire urbaine (paysages, jardins)

Adresse professionnelle : 1-6-1 Nishi-Waseda, Shijuku-ku, Tokyo 169-8050, Japan
Téléphone : 080-3255-9575
E-mail : s.brosseau@waseda.jp
Thématiques et périodes des principaux travaux de recherche :

  • Promenades publiques, jardins et parcs de Edo-Tokyo (espaces, pratiques, temporalités) – depuis 2002.
  • Perceptions et représentations des sites célèbres (meisho) dans la culture japonaise, leur importance dans l’imaginaire des paysages et des jardins – 2004/2013.
  • La nature comme fondement esthétique et urbain (Edo-Tokyo) – depuis 2007.

Langues pratiquées et niveau :

  • Japonais : parlé (bon), lu (bon), écrit.
  • Anglais : lu (bon), parlé (assez bon), écrit.
  • Italien : parlé (bon), lu (bon), écrit.

Bibliographie complète

Chapitres d’ouvrages

  • “Hachiue, les plantes en pot”, pp. 154-156 ; “Hanami, la célébration des cerisiers en fleurs”, pp. 161-164 ; “Kôen, le parc public”, pp. 320-322 ;  “Meisho, les sites fameux”, pp. 320-322 ; “Meisho-zue, les recueils illustrés de sites fameux”, pp. 323-326 ; “Mitate, la chose « vue comme »”, pp. 333-336 ; “Mori, la forêt”, pp. 350-352 ; “Satoyama , le paysage de la polyculture vivrière”, pp. 402-405, in Vocabulaire de la spatialité japonaise, sous la direction de Philippe Bonnin, Nishida Masatsugu, Inaga Shigemi, Paris : CNRS Editions, 2014.
  • “La sensibilité aux saisons dans la ville japonaise. Quelques éléments sur sa transmission” in Saisons des villes, édité par Alain Guez et Hélène Subremon, Paris : éditions donner lieu, 2013, pp. 72-94.
  • “Quelques commentaires à propos de la notion de meisho” in Les enjeux d’un lieu. Architecture, paysage et représentation du pouvoir impérial à travers les poèmes pour les cloisons de la Résidence des Quatre Dieux Rois Suprêmes, Soishô shitennô-in shoji waka (1207), de Michel Vieillard-Baron, Paris : Collège de France, Institut des Hautes Etudes Japonaises, 2013, pp. 104-113.
  • « Construction du territoire et imaginaire, à propos de la notion de meisho 名所 « , in Pour un Vocabulaire de la spatialité japonaise, International Research Center for Japanese Studies, Kyoto, 2013, pp 79-82.
  • “La forêt dans la ville japonaise, espaces et pratiques”, in Forêt et paysage. Xe – XXIe siècle, édité par Andrée Corvol, Paris : L’Harmattan, 2011, pp 13-31.
  • “Perception and representation of famous sites in Japanese culture : The significance of meisho in landscape and garden imagination”, in Gardens and imagination : cultural history and agency, edited by Michel Conan, Washington, D.C. : Dumbarton Oaks Research Library and Collection, 2008, pp. 139-163.
  • “The promenades and public parks of Tokyo: a tradition permanently reinvented”, in Gardens, city life and culture : a world tour, co-edited by Michel Conan and Chen Wangheng. Washington, D.C. : Dumbarton Oaks Research Library and Collection, 2008, pp. 228-244.
  • “Tokyo’s modern parks : spaces and practices”, in Performance and appropriation : profane rituals in gardens and landscapes, edited by Michel Conan. Washington, D.C. : Dumbarton Oaks Research Library and Collection, 2007, pp. 95-115.
  • “The promenades and public parks of Tokyo”, in Contributions of Gardens to City Life and Culture, edited by Michel Conan and Chen Wangheng. Wuhan : Wuhan University Press, 2006, pp. 355-380. (en chinois)
  • “Les parcs maritimes du port de Tokyo ”, in Modernité et identité de la ville portuaire, actes de la 9e Conférence Internationale des Villes Portuaires. Le Havre : Association Internationale Villes et Ports, 2005, pp 25-36.
  • “Vers la ville du XXIe siècle ?”, in Le Japon, édité par Olivier Ansard, Tokyo : Maison Franco-Japonaise, 1996.
  • “L’architecture moderne au Japon.”, in Le Japon, édité par Olivier Ansard, Tokyo : Maison Franco-Japonaise, 1994, 1995, 1996.
  • “Histoire d’une station de villégiature: Karuizawa.”, in Les loisirs au Japon, édité par Christine Condominas. Paris : L’Harmattan, 1993.

Articles

  • 「日本の森林:山から都市まで。東京における森林公園、その空間と行動と」in Journal of Liberal Arts, n°134, The School of Political Science and Economics, Waseda University, Tokyo, Mars 2013, pp 1-20.
  • “Honda Seiroku, « Père des parcs du Japon ». Les parcs publics, outil du changement culturel à l’ère Meiji””, in Projets de paysage n°8, 2012. URL : projetsdepaysage.fr/fr/honda_seiroku_pere_des_parcs_du_japon_
  • “Du territoire rural aux parcs urbains : métamorphose du satoyama dans la métropole de Tokyo”, in Agriculture métropolitaine/Métropole agricole, Cahiers thématiques de l’Ecole nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille n°11, Editions de la Maison des sciences de l’homme, 2011, pp 187-200.
  • “Les parcs maritimes du port de Tokyo : une expérience de recréation de la nature sur des terre-pleins artificiels”, in Paysage, territoire et reconversion, Cahiers thématiques de l’Ecole nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille n°9, 2009, pp 187-201.
  • “A la recherche de l’harmonie perdue ; à propos des sources de Le Corbusier”, Journal of Liberal Arts, Waseda University, n°114, mars 2003.
  • “Le système des parcs publics ; Paris et Tokyo : introduction à une étude comparative.”, Journal of Liberal Arts, Waseda University, n°114, mars 2003.
  • “Le jardin des origines. L’origine du jardin.”, lilia candida, Université Shirayuri n° 31, mars 2001.
  • “Les projets urbains français.”, dossier en collaboration avec Manuel Tardits, Kenchiku Bunka n° 608 (juin 1997) (en japonais).

Autres

  • Illustrations pour la traduction du Sakuteiki ; de la création des jardins, traduit par Michel Vieillard-Baron. Tokyo : Maison Franco-Japonaise, (1997), 2002.
  • Le métier d’architecte au Japon ; la présence des architectes étrangers dans le contexte japonais, étude réalisée pour le Service Economique et Commercial de l’Ambassade de France à Tokyo. Tokyo : CFCE, 1993.