Colloques & Conférences


Conférences sur la gouvernance locale (自治しうる〈主体〉と〈場〉を問いなおす)

Tokyo keizai daigaku 東京経済大学 国分寺キャンパス 大倉喜八郎 進一層館(フォワードホール)

5 & 6 nov. 2016 à partir de 9h30 – 17h10

Entrée gratuite (pour 500¥, un livret est disponible)

Inscription obligatoire par mail (localgv@tku.ac.jp), fax (042-328-7774) ou sur le site internet (http://www.tku.ac.jp/)

Télécharger le pdf d’information et de programme (jp)

20160924_gouvernance_locale


XIIème Colloque SFEJ : Autour de l’image : arts graphiques et culture visuelle au Japon

15-16-17 décembre 2016

Université Jean Moulin – LYON III (Manufacture des Tabacs)

6 cours Albert Thomas – Lyon 8e

Site dédié (toutes les informations : programme, intervenants, etc.)

pastedgraphic-11Le dernier colloque de la SFEJ, rendez-vous incontournable de la japonologie francophone, a été organisé à Paris en 2014 par l’Université Paris Diderot-Paris VII) et l’Institut National des Langues Orientales. Le prochain, en décembre 2016, sera accueilli pour la première fois par Lyon, ville connue pour sa gastronomie, mais aussi pour sa capacité à concilier avec dynamisme les arts et l’industrie. À la pointe des innovations techniques et culturelles, elle a notamment vu naître le cinéma sous l’impulsion des frères Lumière dans les années 1890. Ses liens avec le Japon sont nombreux et variés. Elle a, entre autres, développé depuis le xixe siècle une relation singulière avec la ville de Yokohama (avec laquelle elle est toujours jumelée), à travers le commerce de la soie, et abrité les rêves de l’homme d’affaires collectionneur hors-norme qu’était Émile Guimet. Aujourd’hui encore, elle accueille de nombreux ressortissants japonais et constitue un noyau dynamique pour les études japonaises. Enfin, le département d’études japonaises de l’Université Jean Moulin-Lyon III, établi depuis 1981, a permis au japonais de se hisser à la deuxième place après l’anglais au sein de la Faculté des langues.

Le colloque de décembre 2014, intitulé « Le Japon au xxie siècle : dynamiques et mutations », avait brillamment mis en exergue les multiples facettes du Japon contemporain. Pour l’édition 2016, nous avons retenu le thème suivant : « Autour de l’image : arts graphiques et culture visuelle au Japon ». (suite…)


« Le Japon, pays d’innovation »

Le 19 octobre 2016 de 9h00à 18h30
Ecole Normale Supérieure, Salle Jean Jaurès
29 rue d’Ulm, Paris

Inscription obligatoire sur le site https://www.weezevent.com/le-japon-pays-d-innovation
Pour toute question merci d’envoyer un message à contact@avrist.fr

Télécharger le pdf d’information et de programme

Avec la mondialisation, les changements techniques et ceux, notamment, des technologies de l’information et de la communication nous sommes tous confrontés à des évolutions drastiques. L’innovation est essentielle pour y faire face. Le Japon fait preuve de créativité pour relever des défis tels que la gestion des ressources énergétiques, la baisse du taux de natalité, le vieillissement des populations, l’ajustement du modèle de croissance économique. Il conserve une importante base de recherche et demeure une économie puissante et innovante. Il développe de nombreuses coopérations en Europe et dans le monde. Le Japon possède ainsi les atouts nécessaires pour devenir – ou redevenir – une source d’inspiration pour industriels, universités et écoles, centres de recherche, pôles de compétitivité et investisseurs européens.
Ce colloque abordera d’abord les défis auxquels le Japon fait face et les stratégies mises en place pour les relever. Puis trois tables rondes successives traiteront par grands domaines de secteurs d’excellence du Japon. Enfin un débat de conclusion avec la salle explorera de nouvelles pistes de coopération entre le Japon et la France, et plus généralement l’Europe.

Ce colloque est organisé en partenariat avec le Centre Jean Pépin, et avec l’aide et le soutien de l’Ambassade du Japon en France, et de l’Agence Japan Science and Technology (JST).
Il est accrédité dans le cadre de l’Année France-Japon de l’Innovation.
Programme (suite…)

Journée d’étude franco-japonaise « Degrés et champs de la subjectivité »

Jeudi 1er septembre 2016
9h-17h
EHESS-Paris amphi du 105 bd Raspail, 75006
langue : français

Organisée par Frédéric JOULIAN (EHESS) et UEHARA Mayuko (Univ. Kyoto)

Programme

  • 9 : 30  Ouverture : Augustin BERQUE  (EHESS)
  • Explication  UEHARA Mayuko (Université de Kyoto)
  • 9:45-10 :15  Augustin BERQUE  « La subjectité du vivant – une vue mésologique »
  • 10 :15-10 :45  Florence BURGAT (INRA/Archives Husserl UMR 8547 ENS-CNRS) « Subjectivité, conscience, expérience vécue »
  • 10:45-11 :15  Yoann MOREAU (Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain) « Qu’est-ce que la subjectivité, concrètement ? »
  • 11 : 15-11 : 45    Discussion
  • 1145-1 3 :15 Déjeuner
  • 13 : 15-13 :45 KÔNO Tetsuya (Université Rikkyô, Tokyo) « Le kata, le sens, et la situation »
  • 13:45-14:15  UEHARA Mayuko « L’objectivité intersubjective dans « L’anthropologie » de Kuki Shûzô »
  • 14 :15-14 :45    Simon EBERSOLT (Inalco, Université Paris I) « L’intersubjectivité dans le phénomène de l’iki »
  • 14 :45-15 :15    Discussion
  • 1515-1530  Pause café
  • 15:30-16:00 Romaric JANNEL (École Pratique des Hautes Études) « Repenser le couple
  • objectif – subjectif via la philosophie de Yamauchi Tokuryū »
  • 16: 00-16:30 Frédéric JOULIAN (EHESS) « Vivre avec les choses : perspective
  • évolutionnaire ».
  • 16 : 30-17 : 00  Clôture :  Frédéric JOULIAN

Résumés (suite…)


SEMINAIRE DE RECHERCHE Francophone du Kansai 2016

Date : Dimanche 24 juillet 2016 de 13h à 16h
Lieu : salle Inabata, Institut français du Japon – Kansai, Kyoto
Entrée gratuite et ouverte à tous
Pour toute information : sciencescope.kansai@gmail.com
Télécharger le programme : SRFK 2016 – 24Juillet2016

Présentation : « L’habitat des guerriers dans les jōka machi de l’époque d’Edo. »
Delphine Vomscheid, Kyoto Institute of Technology, Department of Architecture, Kyoto, Japon

Evénement organisé par Sciencescope, association d’étudiants et chercheurs francophones au Japon en partenariat avec l’Ambassade de France au Japon et l’Institut français du Japon – Kansai


Conférence du professeur Katô Kunio

5 août de 15:00 à 17:00
Institut français du Japon – Kansai à Kyoto
salle Inabata, prix de participation de 2000 yens
M. Kunio Kato, professeur émérite de l’université de Kyoto, a été décoré d’Officier de l’Ordre National du Mérite par M. Thierry Dana, Ambassadeur de France au Japon, le 16 juin, à L’institut français du Japon – Kansai à Kyoto.
 
Profitant de cette occasion, une conférence, suivie d’une réception,
 
Programme
15:00-16:00 : Conférence : Kunio Kato (professeur émérite de l’université de Kyoto)
16:00-17:00 : Réception
Organisation : Kenchikuron kenkyûkai 建築論研究会(Association de théorie architecturale)

Humour dans la peinture zen

Colloque international
Mardi 31 mai 2016 – 13h 17h
Auditorium – Galerie Colbert
2 rue Vivienne, Paris 2ème arrondissement
Intervenants :

  • Stephen Addiss (University of Richmond)
  • Jean-Sébastien Cluzel (Université Paris-Sorbonne)
  • Galit Aviman (Ben-Gurion University of the Negev)
  • Didier Davin (Institut national de littérature japonaise – Tokyo)
  • Izumi Takeo (Tohoku University – Kyoto National Museum)

Télécharger le programme

A_Affiche_Zen Le rire et l’humour sont très présents dans la peinture Zen et partculièrement à l’époque d’Edo. Ainsi, les œuvres des moines Zen et peintres Hakuin Ekaku (1685–
1768) et Sengai Gibon (1750–1837) sont-elles particulièrement remarquables pour l’espièglerie et l’humour qui transparaissent tant dans leurs dessins que dans leurs
textes.
Si l’on considère les œuvres de Hakuin et Sengai au sein de la tradition picturale Zen, il est essen.el de s’interroger sur la place de l’humour dans leurs peintures. Est-ce
un procédé artistique ? Est-ce utilisé pour le plaisir de rire ? Ou existe-t-il une connexion religieuse ou philosophique entre le Zen et l’humour ?
Ces questions seront abordées lors des différentes présentations de cette conférence. L’accent sera mis sur les peintures Zen de l’époque d’Edo, mais pourra
être étendu aux traditions antérieures.

(suite…)


L’homme et les limites : géographie de la fragmentation de l’espace contemporain

Jeudi 17 mars 2016, 18 h 30 – 20 h 30
Auditorium de la Maison Franco-Japonaise de Tokyo
Conférence en français avec traduction simultanée
Tél : 03-5421-7641

E-mail : contact@mfj.gr.jp

Adresse : 3-9-25, Ebisu, Shibuya-ku, 150-0013 Tokyo

L'homme et ses limitesLe monde contemporain repose sur la séparation plutôt que la continuité et la fluidité. Les limites sont partout et notre expérience de l’espace est celle de la fragmentation et du franchissement. Jusqu’à présent leur étude a été fractionnée. À la géopolitique, les frontières. Aux sciences politiques ou au droit, les appropriations. À la psychologie ou à l’anthropologie, celles de la vie quotidienne. À la médecine ou à la psychanalyse, celles du corps et de l’esprit. À l’architecture, celles sur l’habitat et l’habiter. À la géographie, à l’urbanisme et à l’histoire, quelques autres. Cette conférence propose une grille de lecture inédite et globale des limites, avec une attention particulière portée sur la vie quotidienne et sur de discrets et prétendus anodins objets spatiaux.

Profil:
Jean-Christophe Gay, agrégé de géographie, est professeur à l’université Nice Sophia Antipolis. Auteur de nombreux articles et ouvrages scientifiques sur le tourisme, la France d’outre-mer, l’insularité, les frontières et les limites, il a notamment publié Les Discontinuités spatiales (Économica, 1995, réédité en 2004) et très récemment L’Homme et les limites (Économica, 2016).

Discutante : Andrea Yuri FLORES URUSHIMA (Center for Integrated Area Studies, Kyoto University)

Modératrice : Sylvie BROSSEAU (univ. Waseda)

Organisation : Bureau français de la MFJ
Collaboration : JAPARCHI (Réseau scientifique thématique des chercheurs francophones sur l’architecture, la ville et le paysage japonais)


Table ronde | Vocabulaire de la spatialité au Japon 日本空間の語彙

Lieu : Maison de la culture du Japon à Paris
Date : samedi 12 décembre 2015 à 14h
Adresse : 101 bis, quai Branly, 75015 Paris
Ligne 6 : M° Bir-Hakeim
RER C : Champ de Mars – Tour Eiffel
Entrée libre sur réservation
Lien vers la page dédiée (réservation)   

  Écoute partielle ICI : https://soundcloud.com/mcjp_officiel

151212-spatialitePrix du Livre de l’Académie d’Architecture 2014, Vocabulaire de la spatialité au Japon est le résultat d’un projet ambitieux qui a réuni plus de soixante spécialistes venus d’horizons divers (architectes, géographes, historiens, sociologues, anthropologues, etc.).

Traitant tout aussi bien de notions architecturales traditionnelles que de notions-clés de la vie quotidienne contemporaine, citadine ou rurale, cet ouvrage unique en langue française constitue un guide précieux pour toutes les personnes intéressées par le Japon. Cette table ronde réunira plusieurs rédacteurs de ce dictionnaire qui discuteront des notions clés de la spatialité japonaise.

Cette table ronde réunira plusieurs rédacteurs du « Vocabulaire de la spatialité japonaise » qui discuteront des notions clés qui y sont exposées.

Programme des présentations
(suite…)


Journées d’étude | Cogérer les dégâts du désastre nucléaire de Fukushima

Mercredi 26 novembre 2014 | 9h-17h | MESHS, espace Baïetto
Jeudi 27 novembre 2014 | 9h30-18h | université Paris 8 (59-61 rue Pouchet, Paris)

Microsoft Word - FukushimaCogererLesDegats 26-27 nov Affiche.docCes rencontres organisées en deux lieux, sur deux journées, autour de deux sous-thèmes – La culture du nucléaire, et Les formes de l’idéologie – permettront de rendre publics, pour les mettre en discussion, les premiers résultats de la recherche menée par notre équipe dans le cadre du Projet fédérateur NEEDS-nucléaire, risques et société du CNRS, et du soutien à l’émergence de projets de la MESHS de Lille, au cours de l’année 2014. Cette équipe est constituée de chercheurs et enseignants-chercheurs des laboratoires Clersé-CNRS-université Lille 1, du Cresppa-CNRS-Université Paris 8, de la Graduate School of Global Studies-Université Doshisha de Kyoto, et de l’Université de Fukushima. Le travail présenté s’inscrit également dans ! les activités du Laboratoire international associé «Protection humaine et réponses au désastre», créé en 2013 par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS.

(suite…)