Le sanctuaire d’Ise – Récit de la 62e reconstruction


Jean-Sébastien Cluzel et Nishida Masatsugu (dir.)
Bruxelles, Éditions Mardaga, Oct. 2015
192 p.
34,00€

1510_sanctuaire_d_iseCe livre est avant tout le récit d’un chantier exceptionnel, celui de la 62e reconstruction du grand sanctuaire d’Ise, le plus vénérable des sanctuaires de l’archipel japonais, le dernier des grands sanctuaires shintô à être cycliquement reconstruit.

Tous les 20 ans, depuis le VIIe siècle, avant d’être démantelé, le sanctuaire ancien sert de modèle pour bâtir le nouveau. L’ampleur du chantier et sa régularité font de ce lieu sacré un cas unique au monde. Pourtant, si cette architecture et ces reconstructions jouissent d’une immense notoriété, elles ont toujours été gardées au secret, à l’abri des regards, cachées derrière des enceintes éphémères qu’il est interdit de franchir.

À l’occasion de la 62e reconstruction, à l’automne 2013, quelques jours seulement après le transfert de la divinité dans le nouveau sanctuaire, quelques jours seulement avant le démontage du sanctuaire ancien, les autorités religieuses ont exceptionnellement ouvert les portes du vieux temple aux auteurs de cet ouvrage pour leur permettre d’interroger ce phénomène depuis l’intérieur.

Le livre présente les réflexions de l’architecte et de l’ingénieur en chef qui ont supervisé les campagnes de reconstruction au cours des 40 dernières années et leur ont rendu une certaine pérennité. Un « carnet de chantier » inédit dévoile ensuite les secrets de cette 62e reconstruction, des dernières innovations à la transmission plus que millénaire des savoir-faire traditionnels. L’ouvrage contient enfin un recueil d’essais signés par les chercheurs français et japonais qui ont participé à cette découverte.

Cet ouvrage exceptionnel sur une pratique patrimoniale et religieuse emblématique de la conception japonaise du patrimoine et de la recherche de la pérennité, à travers la reproduction et l’impermanence, offre pour la première fois un décryptage complet de ce phénomène si régulièrement évoqué et si imparfaitement connu pourtant.
Les contributions des auteurs japonais et français de ce volume associent et articulent de la façon la plus stimulante les points de vues techniques, patrimoniaux et philosophiques.

Cet ouvrage exceptionnel sur une pratique patrimoniale et religieuse emblématique de la conception japonaise du patrimoine et de la recherche de la pérennité, à travers la reproduction et l’impermanence, offre pour la première fois un décryptage complet de ce phénomène si régulièrement évoqué et si imparfaitement connu pourtant. Les contributions des auteurs japonais et français de ce volume associent et articulent de la façon la plus stimulante les points de vues techniques, patrimoniaux et philosophiques.