Voir toutes les actualités liées à un auteur Cécile Asanuma-Brice


Ouvrage⎜Un siècle de banlieue japonaise : Au paroxysme de la société de consommation

Cécile Asanuma-Brice
Préface : Augustin Berque
Col.: vuesDensemble
Éditions : Métis Presses
Genève, 2019
256 p.
32 €

Présentation de l’éditeur

L’auteure Cécile Asanuma-Brice est chercheuse en sociologie urbaine. Docteure de l’EHESS, elle est résidente permanente au Japon depuis 2000, année durant laquelle elle intègre l’école d’ingénierie de l’université de Chiba, au Japon. En 2005, elle participe à la création d’un bureau mêlant architecture et sociologie urbaine autour de l’architecte Maruyama Kinya, dont l’objectif est la sensibilisation à un autre urbain possible. Elle poursuit aujourd’hui ses recherches au centre de recherche sur le Japon contemporain de la Maison Franco-Japonaise (CNRS), ainsi qu’au sein du CLERSE (Université de Lille, CNRS). Le livre Ce livre apporte des informations inédites et précieuses sur le processus d’urbanisation de la banlieue japonaise et d’une façon plus générale, de l’impact de ce dernier sur le fonctionnement social au Japon. Afin de mener une réflexion en profondeur sur ces espaces, il présente une histoire complète de l’habitat urbain japonais, du XIXe siècle à nos jours, dans un pays où le capitalisme est à un stade avancé et où l’exposition aux désastres naturels est un facteur clé de la gestion de la population. L’ouvrage montre les étapes du phénomène de banlieusardisation à travers les principaux acteurs de l’urbanisation. Une description de l’occupation des différents logements et du fonctionnement social des quartiers permet en outre de comprendre l’évolution de la vie des banlieues. Comme le montre ce livre, ce phénomène de banlieusardisation se poursuit actuellement. Répondant à des logiques économiques strictes, les nouvelles formes de logements sont rapidement reprises par le secteur privé de la construction, qui les répandra sur l’ensemble du territoire. À mi-chemin entre la protection sociale et l’assujettissement économique, les cités de logements publics sont aujourd’hui, dans l’ensemble des sociétés postindustrielles, les lieux de drames sociaux les plus divers. Les documents originaux (photos) ou difficilement accessibles, même au Japon (photos anciennes, cartes), et les témoignages présents dans cet ouvrage sont particulièrement précieux. arguments | public •• Une analyse de la production de l’espace urbain nippon depuis le XIXe siècle jusqu’à la crise de la politique de logement qui a suivi le tremblement de terre de 2011. •• Un ouvrage qui offre de nombreuses clés de compréhension sur le fonctionnement social du Japon. •• Une iconographie riche et originale ainsi que de nombreux documents inédits illustrant les propos de l’auteure. •• Au-delà de l’exemple nippon, une interrogation de fond sur les politiques urbaines contemporaines des grandes métropoles mondiales au sein de la société du risque. •• Préface de l’orientaliste Augustin Berque. Cet ouvrage s’adresse aux chercheurs, aux professionnels et aux acteurs divers intéressés par l’histoire du logement urbain et ses mutations, ainsi que par l’histoire du Japon.

Bibliographie de l’auteure

Cécile Asanuma-Brice est chercheuse en sociologie urbaine. Docteure de l’EHESS, elle est résidente permanente au Japon depuis 2000, année durant laquelle elle intègre l’école d’ingénierie de l’université de Chiba, au Japon. En 2005, elle participe à la création d’un bureau mêlant architecture et sociologie urbaine autour de l’architecte Maruyama Kinya, dont l’objectif est la sensibilisation à un autre urbain possible. Elle poursuit aujourd’hui ses recherches au centre de recherche sur le Japon contemporain de la Maison Franco-Japonaise (CNRS), ainsi qu’au sein du CLERSE (Université de Lille, CNRS).

Lien vers la page de l’éditeur


Article en ligne⎜« Fukushima, l’impossible retour dans les villages de l’ancienne zone d’évacuation : l’exemple d’Iitate »

Cécile Asanuma-Brice
Source : Géoconfluences, revue de l’ENS Lyon sur le village de Iitate, à Fukushima
The latest paper (in French) by Cécile Asanuma-Brice on The situation at Iitate, village of Fukushima, former village of Evacuation zone. In Géoconfluences, Journal of Ecole Normale Supérieure :
Fukushima, impossible coming back in the former evacuation zone : Example of Iitate Village. 
地理学雑誌Géoconfluences (Ecole Normale Supérieure ) に私の最近の記事を掲載されました。福島の飯舘村(避難空域解消)に関する記事です。是非拡散お願い申し上げます(今、フランス語限定です)
福島、避難空域への無理な帰還。飯舘村の例。
他の記事はこちらに:https://cnrs.academia.edu/CécileAsanumaBrice

Article⎜ « L’être en son milieu, du rapport humain-objet-milieu au Japon comme ailleurs sur la planète »

Cécile Asanuma-Brice
Source : « Japosphère, chronique de l’urbanité japonaise », blog sur le site du journal Libération
Publié le 11 juin 2018
Lire en ligne
« Les pollutions chimiques diverses sont arrivées à un stade de destruction de notre environnement tel que l’on ne peut que s’interroger quant à notre incapacité à réagir, tant d’un point de vue politique que d’un point de vue individuel. Dans ce texte, nous proposons une analyse du cheminement de l’être vers son autodestruction en tentant de trouver des éléments de compréhension dans le rapport qu’il entretient à l’objet et au milieu. »

Journées d’étude | Cogérer les dégâts du désastre nucléaire de Fukushima (MESHS, espace Baïetto)

Mercredi 26 novembre 2014 | 9h-17h | MESHS, espace Baïetto
Jeudi 27 novembre 2014 | 9h30-18h | université Paris 8 (59-61 rue Pouchet, Paris)

Microsoft Word - FukushimaCogererLesDegats 26-27 nov Affiche.docCes rencontres organisées en deux lieux, sur deux journées, autour de deux sous-thèmes – La culture du nucléaire, et Les formes de l’idéologie – permettront de rendre publics, pour les mettre en discussion, les premiers résultats de la recherche menée par notre équipe dans le cadre du Projet fédérateur NEEDS-nucléaire, risques et société du CNRS, et du soutien à l’émergence de projets de la MESHS de Lille, au cours de l’année 2014. Cette équipe est constituée de chercheurs et enseignants-chercheurs des laboratoires Clersé-CNRS-université Lille 1, du Cresppa-CNRS-Université Paris 8, de la Graduate School of Global Studies-Université Doshisha de Kyoto, et de l’Université de Fukushima. Le travail présenté s’inscrit également dans ! les activités du Laboratoire international associé «Protection humaine et réponses au désastre», créé en 2013 par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS.

(suite…)


Ouvrage ⎜ Vocabulaire de la Spatialité Japonaise ⎢ 日本の生活空間

Prix du livre de l’Académie d’architecture 2014
Sous la direction de Philippe Bonnin, Nishida Masatsugu et Inaga Shigemi
Préface de Augustin Berque 
CNRS éditions, 2014 
605 pp. 
49 €

Outils de consultation complémentaire en ligne : Index alphabétique français du « Vocabulaire de la spatialité japonaise »

2014_Voc_Spat_JapCe Vocabulaire de la spatialité japonaise est le résultat d’un projet ambitieux, porté par le réseau franco-japonais JAPARCHI. Élaboré depuis une demi-douzaine d’années, il a réuni soixante-quatre auteurs, tous spécialistes du Japon ou Japonais eux-mêmes, et attachés à la question si fascinante et si particulière de la spatialité au Japon. L’ouvrage s’emploie à faire partager au lecteur, par petites touches, sous forme de 199 courts textes, les notions-clefs de la culture japonaise de l’espace, de l’architecture, des jardins, du pavillon de thé, des temples, sanctuaires shintôs et palais, autant que des simples hameaux et maisons populaires, de la ville dense ou des quartiers animés, du mobilier jusqu’aux aménagements du territoire, des origines anciennes jusqu’aux développements les plus contemporains, de l’espace pictural aux avatars de l’urbanité. Chacune de ces notices invite à découvrir ou à comprendre mieux, à visiter sur le terrain les lieux et les monuments, les réalisations ou les dispositifs exemplaires, grâce notamment à une importante iconographie. Des indications savamment choisies «pour en savoir plus » permettent au lecteur de prolonger sa quête, et un ensemble d’index lui facilitent la consultation et conduisent sa recherche.

Revue de presse sélective

Présentation de l’ouvrage au Réseau Asie-Pacifique le vendredi 14 mars 2014
Prix du livre de l’Académie d’Architecture 2014 remis au siège de l’Académie sis 9 place des Vosges, le mercredi 12 novembre 2014